logo infodyslexie

Je viens de trouver un article de la revue "Science et Avenir" intitulé "Enfants dyslexiques : leur écriture peu lisible est due à une surcharge cognitive".

Le fait est que, lorsque l'on observe un enfant (ou adulte) dyslexique lire un texte, ou un enfant dysgraphique écrire, il montre une intense concentration, des efforts parfois surhumains, pour un résultat généralement pas à la hauteur de ses capacités intellectuelles.

Il est clair également qu'un enfant dysgraphique ou dysorthographique peut écrire certains mots à la même vitesse qu'un enfant qui ne souffrirait pas de ces mêmes troubles.

Par ailleurs, je constate très souvent parmi mes stagiaires une très grande mémoire visuelle, une très grande capacité à se créer une bibliothèque d'images mentales, et un grand don pour manipuler ces images internes.

Alors je pose la question suivante : comment se fait-il qu'un enfant doué d'autant de capacités visuelles ne soit pas capable de reconnaître un mot à la lecture, ou d'en connaître l'orthographe lors de l'écriture ?

Les explications généralement avancées pour la dyslexie et reprises dans l'article sont "troubles phonologiques (difficultés de représentation et de manipulation des sons de la parole) ou visuels (lecture de peu de lettres à la fois et donc ralentie), facteurs génétiques ou encore une mauvaise migration des neurones à leur emplacement final pendant la gestation."

Les stagiaires que je reçois sont effectivement peu doués pour les sons (troubles phonologiques) et pour les symboles (lecture de peu de lettres à la fois). Personne ne leur a appris comment gérer leur grande imagination ni ce qu'est un symbole, c'est à dire une représentation de la réalité. Et pour leur malheur, il ne l'ont pas non plus découvert spontanément.

L'expérience des facilitants Davis nous montre qu'en découvrant et en maîtrisant les capacités qui font défaut, un enfant (ou adulte) dyslexique, dysgraphique ou dysorthographique arrive très bien à lire, écrire et orthographier sans générer de surcharge cognitive.

C'est une question d'apprentissage des outils qui fonctionnent...



Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier à en écrire un...
Il faut être connecté pour pouvoir poster un commentaire.