logo infodyslexie

D'autres aussi sont dyslexiques

L'une des attitudes les plus répandues est de se croire seul(e) dans son cas. Il n'y a que moi au monde qui ait ce problème ou encore Je ne suis pas normal...

Parce que la dyslexie est souvent mal vécue, chacun a tendance à se cacher. Alors qu'il y a d'autres personnes également dyslexiques tout proche...

Cette croyance vient souvent des différences que l'on constate entre les enfants dès les classes maternelles. Une enseignante me disait Je vois bien qu'il est très intelligent, mais il me manque le mode d'emploi...

D'après les statistiques, il y aurait entre dix et quinze pourcent de personne dans toute tranche d'âge susceptible d'être dyslexique. Dans une classe d'une trentaine d'élève, il y a donc probablement deux ou trois camarades qui sont eux-aussi dyslexiques.

Et eux aussi pensent probablement être seul à avoir un problème...

Et la bonne nouvelle, c'est le talent qui va avec !