logo infodyslexie

La dyslexie liée à l'imagination

L'idée que la dyslexie puisse être un résultat négatif de l'imagination est une des grandes découvertes de Ron Davis.

Certains enfants ont tellement d'imagination que le moindre mot peut les emporter dans leur imagination féconde, au grand dam de leurs enseignants et parents.

Environ dix à quinze pourcent des êtres humains sont capables de se déplacer dans leur imagination afin de comprendre le monde qui les entoure. Ce phénomène, appelé désorientation, est très utile lorsque l'on cherche à comprendre un objet, un mécanisme ou une situation. La désorientation permet de changer de point de vue, d'avoir une autre perspective.

Mais certaines personnes utilisent la désorientation avec les mots aussi bien qu'avec les objets. Or un mot n'est pas un objet. C'est un symbole, une représentation de la réalité. Et désorienter ne fait que rendre le mot plus complexe qu'il n'est déjà.

C'est ce résultat que l'on nomme "dyslexie".