logo infodyslexie

Le don caché derrière la dyslexie

Il est souvent choquant d'associer les mots don et dyslexie dans une même phrase.

Ron Davis propose une vision très différente de la dyslexie. Elle intègre les autres aspects de la personne dyslexique.

Et pourtant...

Chez beaucoup de dyslexiques, nous retrouvons une grande imagination, une facilité pour inventer des histoires, créer des films. Une aisance à comprendre les situations ou les mécanismes. Un plaisir à se créer un monde imaginaire, pour soi seul ou encore à partager avec les autres.

Cette imagination n'est pas forcément toujours visible. Elle a pu être bridée tôt dans le développement de l'enfant en lui demandant d'arrêter de rêver à l'école ou pendant les devoirs, en le réprimandant de trop bouger ou d'encore beaucoup d'autres manières dont l'objectif principal était simplement qu'il réussisse à l'école.

Mais l'imagination ne se met pas en cage. Les poètes le savent, et les scientifiques commencent eux-aussi à le découvrir.

En fait, le seul défaut de cette imagination est de ne pas être maîtrisée quand c'est nécessaire. En particulier pendant la lecture...